Le droit à l’emploi ne constitue pas une liberté fondamentale justifiant la poursuite d’un contrat de travail déjà expiré du fait de l’arrivée du terme : Cass. Soc. 21 septembre 2017, n°16-20.270 et n°16-20.277

Par Catégories

Par date

Le droit à l’emploi ne constitue pas une liberté fondamentale justifiant la poursuite d’un contrat de travail déjà expiré du fait de l’arrivée du terme : Cass. Soc. 21 septembre 2017, n°16-20.270 et n°16-20.277